image de fond

Ma Furie

Quand mon âme perturbée
S'est refusée à toute morale
Et n'a songée qu'à faire du mal,
Ma Furie est arrivée.

Cette folle vengeresse,
A prit possession de moi.
N'ayant pour elle ni foi ni loi,
Elle poussa son cri qui tout transperce.

Elle me donna ses terribles armes,
Et j'allais m'acquitter de mes bourreaux.
Je les frappais sans dire mot
Et reparti sans aucunes larmes.

Pour me sauver de la mort,
Je me suis condamné,
Car mon âme j'ai dû laissée
A ma folle Furie, ai je eu tors ?



© Tous droits réservés - 2006 Arciésis.

Commentaires

Page : [1]

Message



© 2000 - 2010 Arciésis, tous droits réservés.